Madame de Polignac (1749 – 1793)

madame-de-polignac
Yolande Martine Gabrielle de Polastron, marquise de Mancini, comtesse puis duchesse de Polignac. D’après une huile sur toile signée Élisabeth Vigée Le Brun et exposée au Grand Trianon.
C’est en 1780 que Madame de Polignac reçoit le titre de duchesse et, à l’étonnement de la Cour, la charge de gouvernante des Enfants de France en 1782, jusqu’alors tenue de mère en fille par d’autres grandes familles. Elle quitte alors son appartement, considéré comme le « plus beau logement de Versailles » parmi ceux mis à la disposition de la Cour, pour rejoindre l’appartement des gouvernantes où elle fait entreprendre des travaux d’aménagement.
Mais en 1789, leur révolution dite « française » la contraint à l’exil, victime des libelles nauséabonds et haineux qui attaquent la reine et son cercle, leur reprochant notamment de prétendues importantes dépenses. Elle quitte Marie-Antoinette  avec un profond chagrin et continue à correspondre avec la souveraine de Suisse, d’Italie puis d’Autriche. Marie-Antoinette souffre également de l’absence de sa grande amie : « Adieu la plus tendre des amies ; le mot est affreux, mais il le faut ; je n’ai que la force de vous embrasser » lui écrit-elle. La duchesse de Polignac meurt à Vienne le 5 décembre 1793, cinquante jours après la reine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s