Cardinal André Hercule de Fleury (1653 – 1743)

cardinal-de-fleury
« Comme on plaisante ici sur les choses les plus sérieuses, il court un épigramme sur le Cardinal de Fleury dont je n’ai retenu que le trait. La France est un malade que, depuis cent ans, trois médecins de rouge vêtus, ont successivement traité. Le premier (Richelieu) l’a saigné ; le second (Mazarin) l’a purgé ; et le troisième (Fleury) l’a mis à la diète. » Extrait des mémoires du comte d’Argenson, ministre de la guerre de Louis XV.

C’est en 1726 que le cardinal André Hercule de Fleury, grand ecclésiastique devant l’Éternel, fut promu de facto ministre d’État car Louis XV avait en lui une entière confiance.

Le long gouvernement – près de dix-sept ans – du cardinal André Hercule de Fleury apparaît comme une parenthèse oubliée entre la Régence et le règne personnel de Louis XV, et pourtant…

Aux antipodes des mœurs excrémenteux de cette actuelle minable république de voleurs, le cardinal André Hercule de Fleury ne profita pas de son élévation au ministère pour s’enrichir ni même favoriser ses proches. Bien au contraire, il se distingua par la modération de son train de vie.

Après les déboires et les dérapages de la politique monétaire du feu régent Philippe d’Orléans et de son catastrophard ministre-banquier John Law, le cardinal de Fleury reconstruisit l’économie du royaume de France. Il gouvernait avec prudence et sagesse : à l’intérieur, il rétablit le budget de l’État, stabilisa la monnaie et reprit la politique de Colbert.

Le cardinal de Fleury fut élu membre de l’Académie Française en 1717, de l’Académie des Sciences en 1721 et de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1725. Il reçut, par ailleurs, le titre de proviseur de la Sorbonne et de supérieur de la maison de Navarre.

Autour de l’année 1737, il mena, dans les intérêts bien sentis du royaume de France, une politique antimaçonnique et fit fermer plusieurs loges. Ces fameuses loges du Mal, véritables carcasses puantes qui agissaient secrètement contre la France telle une explosible tuméfaction gazeuse dans un chantier d’équarrisseur.

Ces mesures de salubrité publique débarrassèrent la France, pour un trop court instant hélas, de ce restant de crapules flatulentes et glaireuses.

Le cardinal André Hercule de Fleury s’éteignit à Issy-les-Moulineaux le 29 janvier 1743 à l’âge de 90 ans. Son Œuvre Française et son dévouement pour Dieu et pour la France resteront à jamais gravés dans nos cœurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s