Adélaïde de Savoie (vers 1100 – 1154)

adèlaïde-de-savoie
Adélaïde de Savoie, pieuse et fertile reine de France.

Fille de Humbert II de Savoie et de Gisèle de Bourgogne, Adélaïde de Savoie épousa le bon roi thaumaturge Louis VI le Gros en août 1115. Dotée des qualités morales et chrétiennes qui caractérisaient les illustres reines de France, Adélaïde de Savoie, pieuse devant l’éternel autant que fertile – si il est permis d’utiliser cette expression – donna à Louis VI le Gros pas moins de sept fils et deux filles.

Après le décès de Louis VI le Gros suite à un excès de bonne chère et survenu en 1137, Adélaïde de Savoie se remaria avec le connétable de France Mathieu Ier de Montmorency. De cette union naquit une fille. Plus tard, Adélaïde de Savoie obtint de son mari la permission de se retirer à l’abbaye de Montmartre qu’elle avait elle-même fondée avec son fils Louis, futur Louis VII le Jeune.

Adélaïde de Savoie rendit son âme à Dieu dans cette même abbaye le 18 novembre 1154 et fut inhumée en l’église Saint-Pierre-de-Montmartre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s