Bataille de Dormans (10 octobre 1575)

bataille-de-Dormans
Le duc de Guise emmène ses hallebardiers étriper du parpaillot. Bataille de Dormans, 10 octobre 1575.

C’est autour du village de Dormans, en Champagne, à quelques kilomètres au sud-ouest de Reims, que l’armée royale, emmenée par le fougueux Henri Ier de Guise, mit en déroute une poignée de reîtres allemands recrutés par les protestants. Cet accrochage est un épisode de la 5ème guerre de religion.

Au cours de cette bataille méconnue, et curieusement boudée par l’historiographie, Henri Ier de Guise, ardent chef catholique de toujours, fut blessé à la joue droite par un coup d’arquebuse. Blessure qui, à l’instar de son père, lui valut le surnom de « Balafré ».

« Vive le duc de Guise ma mère ! Vive le duc de Guise ! Servir la France est sa devise ! Vive le duc de Guise ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s