Marchand de chapeaux

marchand-chapeau
« Qui n’a pas son chapeau ?! » Paris, vers 1810.

Petit métier d’antan, le marchand de chapeaux était un marchand de type ambulant qui vendaient, dans les rues, des couvre-chef à la criée. Les affaires étaient florissantes car rares étaient les individus qui sortaient tête nue pour vaquer à leurs activités.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s