Montagne Sainte Victoire

montagne-sainte-victoire
Joyau de la Provence.

Iéu, d’uno chato enamourado
Aro qu’ai di la mau-parado,
Cantarai, se Diéu vou, un enfant de Cassis,
Un simple pescaire d’anchoio
Qu’emé soun qàubi e ‘ mé sa voio
Dou pur amour gagné li joio,
L’empèri, lou trelus. Amo de moun pais,

Tu que dardaies, manifèsto,
E dins sa lengo e dins sa gèsto;
Quand li baroun picard, alemand, bourguignoun,
Sarravon Toulouso e Bèu-Caire,
Tu qu’empurères de tout caire
Contro li nègri cavaucaire
Lis ome de marsiho e li fiéu d’Avignoun,

Pèr la grandour di remembranco
Tu que nous sauves l’esperanco;
Tu que dins la jouinesso, e plus caud e plus bèu,
Mau-grat la mort e l’aclapaire,
Fas regreia lou sang di paire;
Tu qu’ispirant li dous troubaire,
Fas pièi mistraleja la voues de Mirabèu,

Car lis oundado seculàri
E si tempèsto e sis esglàri
An bèu mescla li pople, escafa li counfin,
La terro maire, la Naturo,
Nourris toujour sa pourtaduro
Dou meme la : sa pousso duro
Toujour à l’oulivié dounara l’oli fin,

Amo de-longo renadivo,
Amo jouiouso e fièro e vivo,
Qu’endihes dins lou brut dou Rose e dou Rousau !
Amo di seuvo armouniouso
E di calanco souleiouso,
De la patrio amo piouso,
T’apelle ! encarno-te dins mi vers prouvençau !

Frédéric Mistral (1830 – 1914). Écrivain et poète de langue provençale (occitane), il fut membre et fondateur du Félibrige, membre de l’académie de Marseille et Prix Nobel de Littérature en 1904. Frédéric Mistral prit la résolution “de relever, de raviver en Provence le sentiment de race (…), d’émouvoir cette renaissance par la restauration de la langue naturelle et historique du pays (…), de rendre la vogue au provençal par le souffle et la flamme de la divine poésie”. Pour Mistral, le mot “race” désigne un “peuple lié par la langue, enraciné dans un pays et dans une histoire”. Cette année 2014 marque les cent ans de sa mort, par ce dessin Lefouduroy rend hommage à cette fine fleur de la littérature provençale, défenseur des cultures et des identités régionales, Maurassien et anti-républicain devant l’éternel. Paix à son âme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s