Rues de Paris, XII ème siècle.

Rue de Paris
Au centre de chaque rue, une sorte de caniveau charriait étrons et colombins arrosés de pissât.

Au XII ème siècle, les rues de Paris dégageaient un fumé d’une puanteur drissonnante particulièrement infecte. La ville consistait alors en un véritable dédale de ruelles boueuses fort étroites dans lesquelles on avait tout juste la place de faire transiter les chariottes de livraison. Il fallut attendre le règne de Philippe Auguste pour qu’on ordonne le pavage des artères parisiennes tant le drouillon, la bouillasse et le crottin souillaient les rues.

À défaut d’un système de tout-à-l’égout efficace, dont Paris ne fut doté que sous Napoléon III, on avait pratiqué au centre de chaque rue une sorte de caniveau qui charriait étrons et colombins arrosés de pissât. Car il faut savoir qu’à cette époque, le citadin déféquait dans un seau qu’il déversait chaque matin dans le caniveau lorsqu’il ne le vidait pas directement par la fenêtre.

Au rez-de-chaussée des habitations, s’alignaient échoppes, auberges et autres tavernes. Le chaland pouvait alors ponctuer ses commissions de quelques haltes poivrotiques, et ce quelque soit l’heure de la journée. L’ivrognerie était monnaie courante et libre dans le Paris médiéval. Le caniveau central prenait alors toute son importance, recueillant les éventuels gerbillons des cuitards les plus assoiffés.

Bien loin de faire souffler le quidam dans le biniou pour le persécuter, le réprimer et le racketter, nos bons Rois Capétiens, dépositaires de l’Autorité Régalienne d’en Haut, avaient fait le choix de laisser au petit peuple d’en bas ses libertés individuelles inaliénables intactes et intégrales. Les gens savaient vivre à l’époque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s