Berthe au Grand Pied (vers 720 – 783)

Berthe au Grand Pied
Chronique des temps Carolingiens. Berthe au Grand Pied de son vrai nom Bertrade de Laon.

Une belle jeune fille, montée sur un magnifique palefroi, s’avançait vers Paris à travers les routes de France, par une belle matinée de printemps de l’an 737. Elle était fille du comte de Laon, et se nommait Berthe. On l’avait surnommée Berthe au Grand pied, car, dit la légende, elle avait un pied légèrement plus grand que l’autre.

Elle était accompagnée de deux femmes, la mère et la fille, ses suivantes ; et de son cousin Tybers qui commandait les hommes d’armes qui lui servaient d’escorte. Elle se rendait à la cour du roi Pépin le Bref qui, sur le bruit de sa merveilleuse beauté avait demandé sa main, et l’attendait pour s’unir à elle.

À partir de ce moment, la reine Berthe au Grand pied ne connut plus que la prospérité.
Elle régna longtemps, donnant l’exemple de toutes les vertus. L’aîné de ses enfants fut Charlemagne.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s