Nef marchande

Nef
Fluctuat Nec Mergitur

Ce type de navire était sans doute encore le plus répandu dans les mers du Vieux Monde. Peu manœuvrable et assez lent, il possède toutefois le gros avantage de pouvoir embarquer une très importante quantité de marchandises tout en ne nécessitant qu’un équipage réduit (environ 150 tonnes de marchandises pour 25 hommes d’équipage).

La ville de Paris a longtemps été dominée par la Corporation des Marchands de l’Eau. Paris était alors ravitaillée en matière première (bois de chauffe et de construction, pierre, sable, fourrage, bétail, grain…) essentiellement par la Seine. Ce qui explique l’importance qu’avait pris la Corporation des Marchands de l’Eau dans la gestion et l’administration des affaires de la ville. Ce qui explique aussi pourquoi la nef est présente sur le blason de la ville de Paris avec la devise « fluctuat nec mergitur » (il est battu par les flots mais ne sombre pas).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s