Pirate de Fort-de-France

Pirate de Fort-de-France
Le Rhum. Une eau-de-vie au passé sulfureux.

Les flibustiers, boucaniers, pirates et autres forbans connurent leurs heures de gloire au XVII et XVIII ème siècle. Ces aventuriers du grand large, qui comptaient parmi les plus gros buveurs de rhum, avaient fait le choix de se détacher des sociétés terrestres pour vivre la grande aventure sur les mers. Une grande aventure rebelle faite de pillages, de rapines, de solidarité, de franches camaraderies, d’enrichissement mais aussi parfois de capture et de mise à mort. En effet, les différents Royaumes d’Europe s’étaient très vite dotés de flotte Corsaire afin de traquer la menace que représentaient les pirates sur les flottes marchandes.

Tandis que sur Terre, l’Église constituait le principal ciment social, celui des pirates était, lui, fait d’or et de rhum. Ainsi, dans les Antilles, pour recruter de nouveaux « candidats », les pirates avaient la délicate habitude d’enivrer, dans un esprit de fête ivrogneuse, les matelots français ou anglais. Une fois murgés, ces derniers n’étaient plus en état de répondre à l’appel lors du départ de leur bateau. Les navires de commerce levaient donc l’ancre, direction l’Europe, en abandonnant, sans le savoir, une partie de leur équipage qui n’avait plus d’autre choix que d’embrasser la cause pirate.

La Martinique, riche en canne à sucre et donc en rhum, constituait l’un des points de chute privilégié de la flibuste. Aujourd’hui encore, l’île produit divers rhums de qualité que Lefouduroy vous recommande vivement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s