Louis V le Fainéant (967 – 987)

Louis V le Fainéant
Chronique des temps carolingiens.

Fils de Lothaire III et de la reine Emma, Louis V fut plus tard injustement surnommé le Fainéant, et ce conformément à l’usage des flatteurs d’une dynastie régnante (les Capétiens) à l’égard des derniers rois de celle qu’elle a détrônée. Il mérite d’autant moins cette appellation honteuse qu’il donna des preuves de courage et d’activité notamment lors du siège de Reims, et que pendant la courte durée de son règne il n’eut pas un seul instant de répit.

Mais Louis V le Fainéant mourut d’une chute de cheval lors d’une partie de chasse. Il est le dernier roi de la dynastie carolingienne. Ne laissant aucun héritier mâle, l’assemblée des Francs, réunie le mois suivant à Senlis, porte son choix, pour la succession au trône, sur un certain Hugues Capet, premier roi de la dynastie capétienne. Hugues Capet était issu de la puissante famille des Robertiens qui présentait l’avantage d’avoir été souvent liée à l’exercice du pouvoir via la fonction de Maire du Palais, fonction qui avait pris une ampleur et un pouvoir croissant depuis Charles Martel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s