Tonnelier

Tonnelier
Artisan tonnelier à pied d’œuvre dans une cidrerie. Pays de Caux, vers 1850.

Le tonnelier, également appelé « barricaire », « barillier » ou « tounelié », était un artisan qui mettait son savoir-faire au service de la confection des tonneaux qu’il fabriquait à l’aide de lattes en bois de chêne, assemblées, chauffées et resserrées à l’aide de cercles de fer. Inventés par les gaulois, la fabrication et l’usage du tonneau sont connus depuis plus de 2000 ans. Dès l’époque féodale, les tonneliers se réunissent en corporation. Le statut de tonnelier barillier sera confirmé plus tard par Charles VII qui leur donne, par la même occasion, le privilège de déchargeurs de vin. Nos rois avaient donc reconnu très vite ce métier d’indispensable utilité publique. En effet : pas de tonneau, pas de biture, c’est dire l’importance sociale que revêt l’artisan tonnelier. D’ailleurs, plus qu’un simple récipient, le tonneau est aussi le sanctuaire dans lequel vins fins, cidres, bières et gnôles en tout genre bonifient en vieillissant pour parvenir à maturité. Le tonnelier œuvre pour le bien-être de la société et pour le bonheur de tous. Alors faites honneur aux tonneliers, buvez, trinquez et abusez de l’alcool sans modération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s