Bataille de Fontenoy (11 mai 1745)

Bataille de Fontenoy
« Messieurs les anglais, tirez les premiers ! »

C’est le 11 mai 1745, sur la plaine de Fontenoy (Pays-Bas autrichiens, actuelle Belgique), à 7 km au sud-est de Tournai que l’armée française, commandée par Maurice de Saxe, infligea une sévère correction à la coalition anglo-austro-hanovrienne menée par le duc de Cumberland dans le cadre de la guerre de Succession d’Autriche. La victoire fut rendue possible notamment grâce à la puissante artillerie dont disposait l’armée française. Peu avant la bataille, le duc de Cumberland avait déclaré : « J’irai à Paris ou je mangerai mes bottes. » A défaut de ses bottes, c’est la poussière qu’il a mordue. Plus philosophe, plus sensé, plus intelligent et en digne représentant de la tradition française, Louis XV déclara à l’issue de la bataille : « Voyez ce qu’il en coûte à un bon cœur de remporter des victoires. Le sang de nos ennemis est toujours le sang des hommes. La vraie victoire est de l’épargner. » La guerre de succession d’Autriche prit fin en 1748 avec la signature du traité d’Aix-la-Chapelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s