La fileuse

Fileuse
« File la laineuuuuuu, file la laineuuuuu de mes moutons dondaine. »

Il est bien entendu que la femme n’a pas attendu les algarades mensongères de Simone de Bavoire pour travailler. Filer la laine à l’aide de la fameuse quenouille. Travail ancestrale et authentique aujourd’hui disparu et supplanté par l’industrie transnationale du textile, reine de l’esclavagisme, de la délocalisation, du profit éhonté, du chômage de masse et des vêtements de mauvais goût qu’elle inflige à tous aux quatre coins du monde tel un choléra que nous sommes réduits à porter comme… des moutons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s