Falaises de Normandie

Falaise de Normandie
Joyau de la Normandie

“Vos bonshommes entendent parler de la falaise de Bénouville à 3/4 de lieue d’Étretat, mais on leur dit que la descente est très fatigante et on leur indique à 1 kilomètre plus loin la petite vallée de Vaucotte. Étroit vallon couvert d’ajoncs qui mène à la mer par une descente un peu rapide à la fin mais sans danger et très praticable – on marche vers Étretat au pied d’une falaise absolument droite et souvent menaçante – plusieurs sources au pied – entre autres la Fontaine des Mousses.” Extrait d’une lettre de Maupassant à Flaubert datée du 6 novembre 1877 dans laquelle Maupassant donne des indications sur le village de Bénouville, à 4 km d’Etretat, car Flaubert, dans son Bouvard et Pécuchet, avait l’intention de raconter une excursion dans les valleuses normandes.

Publicités

L’américain (le vrai)

L'américain (le vrai)
Cochise, chef Apache des Chiricahuas (1812 – 1874).

“Ceci est un bien long voyage. Là-bas, les mouches dévorent les yeux des chevaux. De mauvais esprits hantent ces lieux. Je veux rester dans nos montagnes, là où leurs eaux m’ont si souvent désaltéré. Je ne veux pas quitter mon pays.” Réponse faite par Cochise aux putridités anglo-saxonnes qui déportèrent son peuple dans la réserve de Tularosa au Nouveau Mexique.

Ecureuil roux

Ecureuil
Sciurus vulgaris

Le pelage de l’écureuil s’épaissit et s’allonge en hiver, ce qui rend les « pinceaux » des oreilles plus visibles. Sa couleur varie du roux clair au brun-noir selon les saisons, le ventre est blanc. Une longue queue en panache lui sert de balancier et de gouvernail lorsqu’il grimpe ou bondit dans les arbres, mais aussi de signal optique en période d’accouplement ou pour exprimer certaines émotions.

Louis XIII dit le juste (1601 – 1643)

Louis XIII dit le juste
Louis XIII en armure victorieux au siège de la Rochelle (1628).

Après quinze mois de siège, La Rochelle réduite à la famine se rend à son roi Louis XIII et à son ministre Richelieu. Cette place de sûreté accordée aux protestants paie cher la révolte des réformés. Ses fortifications sont rasées, ses franchises municipales supprimées et le culte catholique y est rétabli. Par la suite, Louis XIII et Richelieu s’attellent à un autre projet : créer une nouvelle institution de quarante membres élus à vie, capables de donner à la langue française des règles précises pour qu’elle puisse se substituer au latin. C’est l’Académie Française. Sa première tâche sera de rédiger un dictionnaire. Mais quelques siècles plus tard, avec l’avènement de la république, le nivo de métrise 2 l’ortografe n’aura de cesse de decendre sous l’impulsion d’1 institution républiquène crasse apelé édukation nationale et dont les prof, bien con et avec injonctions de l’état, travaille kotidiennement, sous couvert « d’égalité » et « d’enseignement pour tous », à l’abrutissement généralisé des masse. Kikou 😉 LoL ^_^

Cathédrale Notre-Dame de Reims

Cathédrale de Reims
Joyau de la Champagne.

Le prestige de la Sainte-Ampoule et la puissance politique des archevêques de Reims aboutirent à partir d’Henri Ier (1027) à fixer définitivement le lieu du sacre à Reims. A quelques rares exceptions près, tous les rois de France capétiens se sont fait sacrer dans la cité rémoise. Lorsque Louis IX se fait couronner en 1226, la cathédrale telle qu’on la connaît aujourd’hui est encore en construction. Le sacre de Charles VII en 1429 revêt une importance toute particulière, en cela qu’il inverse le cours de la Guerre de Cent ans grâce à la ténacité de Jeanne d’Arc dont une statue trône dans la cathédrale. La cathédrale glorifie la royauté. Sur la façade, au centre de la galerie des rois composée de 56 statues d’une hauteur de 4,5 mètres, Clovis trône entouré de sa femme Clotilde et de Rémi.

Comte Spadassin

Comte Spadassin
Portrait du Comte Spadassin.

« Les fouaces destrousses, comparurent devant Picrochole le duc de Menuail, comte Spadassin et capitaine Merdaille, et lut dirent : Cyre, aujourd’huy nous vous rendons plus heureux, plus chevalereux prince qui oncques feut depuis de Alexandre Macedo. Couvrez, couvrez vous dist Picrochole. Grand mervy, dirent ilz, cyre nous sommes a nostre debvoir. Le moyen est tel. Vous laisserez icy quelque capitaine en guarnison, avec petite bande de gens, pour guarder la place, laquelle vous semble assez forte, tant par nature, que par les remparts faictz a vostre invention. Vostre armée partirez en deux, comme trop mieulx l’entendez. L’une partie ira ruer sus ce Grandgousier, et ses gens. Par ycelle sera de prime abordee facillement desconfict. La recouvrerez argent a tas. car le villain en ha du content. » La vie de Gargantua et de Pantagruel, Rabelais.