Chouannerie

Chouannerie
Chroniques de la Contre-Révolution.

Jacques Cathelineau, Louis de Lescure, Charles de Bonchamps et Henri de La Rochejaquelein, généraux de l’Armée Catholique et Royale donnent l’assaut sur Thouars. La place est attaquée par près de 30 000 Vendéens. Après un sanglant combat, le général républicain Quétineau capitule (ce qui lui vaudra d’être condamné à mort en décembre par le tribunal révolutionnaire) il est remis en liberté avec ses hommes contre le serment de ne plus combattre en Vendée. Afin que les soldats républicains soient reconnus s’ils trahissent leur promesse, ces derniers ont les cheveux rasés. Cette victoire vendéenne a un grand retentissement à travers la région et l’Armée Royaliste fait main basse sur des milliers de fusils, des munitions, de l’artillerie, de la poudre et d’un trésor de 500 000 livres après avoir pris grand soin d’arracher l’arbre de la « liberté » dont la crasse présence sur la place de l’église était une insulte au peuple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s