Napoléon Ier

Napoleon Ier
“C’est l’Angleterre qui m’a poussé, forcé à tout ce que j’ai fait. Si elle n’avait pas rompu le traité d’Amiens, si elle avait fait la paix après Austerlitz, après Tilsit, je serais resté tranquillement chez moi.” Napoléon Ier.

C’est la guerre qui au fil des siècles a imposé la domination commerciale et financière anglo-saxonne. Et c’est cette dictature maritime, mise au service du commerce que Napoléon n’aura de cesse de combattre.

Ne pouvant rivaliser sur les mers avec la Navy (défaite de Trafalgar), il mit d’abord en place un vaste Blocus continental destiné à contrer l’hégémonie thalassocratique anglaise. Puis, enchainant les succès militaires (Austerlitz, Iena, Ulm, Wagram, Eylau…)  il entreprit de vastes campagnes militaires sur l’Europe destinées à mettre en place un capitalisme de la Terre basé sur le travail et l’entreprenariat contre le capitalisme de la mer purement spéculatif et commercial des anglo-saxons. Incompris par les peuples d’Europe qui, financés et soutenus par les anglais en sous-main, se rebellèrent contre son projet. Après l’ultime défaite de Waterloo, Napoléon Ier, déchu, dut s’exiler sur l’île de Sainte-Hélène.

Près de deux siècles plus tard, rien n’a changé : McDonald’s ne peut prospérer sans McDonnel Douglas qui construit les F16. Et le poing caché qui rend le monde sûr pour les technologies de la Silicon Valley s’appelle le complexe militaro-industriel américain que chacun continue de haïr mais aussi de subir.

Publicités

2 réflexions sur “Napoléon Ier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s