L’apéritif

aperitif
Deux notables partagent un apéritif bien mérité après une dure journée de cravail. Rennes, vers 1860.

Le mot apéritif provient du latin apertivus, dérivé de aperire qui signifie ouvrir. C’est Joseph Dubonnet qui, en 1846, popularisa l’apéritif en inventant une boisson à base de vin et de quinine destinée à lutter contre le paludisme. C’est d’abord les soldats de la légion étrangère qui la consommèrent en Afrique du nord dans des marécages infestés de moustiques. Puis l’épouse de Joseph eut l’idée de servir le breuvage à ses convives avant un repas, l’apéritif était né et le bouche à oreille fit le reste, assurant ainsi la popularité du Dubonnet. Par extension, l’apéritif désigne donc un moment de convivialité où des personnes se retrouvent pour consommer sans modération des boissons alcoolisées dans le but de se murger, le tout en discutant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s