Elucubrations philosophiques

philosophes au Procope
Les salons feutrés du Café Procope. Paris, vers 1760.

Ouvert en 1680, le café Procope était au XVIII ème siècle le repère d’une clique de charlatans de la pensée et autres agitateurs haineux tels que Voltaire, Diderot ou encore d’Alembert. Préfigurant déjà les tartuffes et les imposteurs de notre triste époque ces escrocs à la philosophie n’étaient ni plus ni moins que des bourgeois ultra-libéraux, agents stipendiés du capitalisme purement spéculatif sur modèle anglo-saxon. Sous couvert de concepts creux et fumeux tels l’égalité, le droit-de-l’hommisme, ou encore la liberté, ils furent les précurseurs de la déstructuration de la France en y faisant la promotion du tout-commerce et du règne de l’argent. Qu’on leur enfonce leurs perruques au fond de la gorge jusqu’à étouffement.

Publicités

6 réflexions sur “Elucubrations philosophiques

  1. Cher Fouduroy, j’en suis à présent convaincu, vous n’etes qu’un vilain Communisse. Comment pouvez-vous défendre ce concept qui a plusieurs fois fait la preuve de sa totale inéfficacité au cours des siècles passés? Qu’on vous enfonce votre faucille et votre marteau jusqu’à la garde.

    1. Si j’étais communiste, ne croyez-vous pas que j’aurais plutôt ouvert un blog sur Mélenchon et son maitre à penser Staline?

      1. Vous m’avez une nouvelle fois cheapé…
        Je serais une fille, je serais amoureuse de vous…

  2. Je n’en doute pas. Sachez qu’elles sont nombreuses à faire la queue si je puis m’exprimer ainsi 😉

  3. Très Cher,

    Votre ire bien justifée vous conduit à vous vautrer dans un anachronisme indigne de vous, car parler de « capitalisme purement spéculatif » à la fin du 18ème siècle n’a aucun sens.

    Ce qui est vrai, en revanche, c’est que les salons que vous dénoncer étaient dégoulinants de libéralisme, fondement intellectuel incontournable du capitalisme (avec lequel il ne se confond pourtant pas), et exclusivement tournés vers cet objectif bourgeois qu’est l’utilité (au sens économique du terme).

    Bàv

    P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s