Jean François de Galaup, comte de la Pérouse (1741 – disparu en 1788)

La Pérouse dit à son matelot : « Prends garde moussaillon, le rhum au gouvernail c’est suspension du permis et 6 mois d’embastillement avec sursis. »

Navigateur intrépide, la Pérouse fut choisi par Louis XVI et son ministre de la Marine pour diriger une expédition autour du monde visant à compléter les quelques découvertes de James Cook. Mais l’expédition disparait corps et bien suite à une tempête à Vanikoro (îles Santa Cruz) en 1788, 3 ans après son départ de Brest.

Publicités

3 réflexions sur “Jean François de Galaup, comte de la Pérouse (1741 – disparu en 1788)

    1. Bonjour mademoiselle dotcom.
      Vous ne les croiserez pas dans la rue et ce pour deux raisons :
      D’abord, ils sont marins donc leur élément c’est l’eau, pas la terre. Vous aurez donc très peu de chance de les croiser dans la rue.
      Ensuite parce qu’ils sont décédés depuis 230 ans environ.

  1. pour compléter :
    L’Astrolabe et la Boussole, les deux navires de la Pérouse, on été découverts en 1827 et formellement identifiés en 2005 grâce à la présence d’un sextant retrouvé dans l’une des épaves. Il portait l’inscription « Mercier » sur une plaque en laiton ; or, la liste d’inventaire de La Boussole indiquait la présence d’un sextant confié par l’Académie royale de marine et fabriqué par le « sieur Mercier ».

    A terre, on a également retrouvé les traces d’un campement occupé pendant plusieurs années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s